Inde du Nord - Ladakh (randonnée)

Indus, Rupshu Chang Tang, Nubra
15 jours de voyage dont 5 jours de marche, 6 jours en 4x4, 2 jours à New Delhi
C’est un voyage d’initiation au bouddhisme, à la marche en altitude, tout en allant à la rencontre d’un peuple, d’une culture, d’une religion et d’une nature incroyable… Ce programme comprend au total 5 jours de marche ( 4 jours + 1 jour) et 6 jours de découvertes et visite avec un véhicule 4x4.
Bout du monde sur le toit du monde… niché au cœur des montagnes arides, le Ladakh est une région d’Inde isolée par de hauts cols et peuplées de sommets culminant à plus de 7000 m d’altitude, au cœur de l’Himalaya occidental, lovés entre le plateau tibétain et la chaîne du Karakoram, les hautes vallées du Ladakh restent en marge du monde indien.La grandiose âpreté de son décor minéral, ses monastères bouddhiques qui semblent surgis intacts de la nuit des temps, l’attachement de la population à ses traditions ancestrales et la richesse de son artisanat rendent cette région extrêmement attachante, isolé du monde huit mois par an, le Ladakh mérite sans conteste le nom de « petit tibet ».
Le Ladakh appartient à l’état indien du Jammu Cachemire dont la capitale est Jammu et la capitale culturelle Srinagar, encadré au Nord par le Pakistan et la Chine et au sud par le Penjab et l’Himachal Pradesh.C’est une région de hauts-plateaux, à une altitude moyenne de 3500 - 7000 m. La population est concentrée le long de l’Indus: c’est là que l’on trouve l’essentiel de l’agriculture, les villes et les monastères du Ladakh. Le Ladakh s’étend sur 60 000km2 (11x+petit que la France) et le nombre d’habitants est de 115 000.Il y a 5 grandes régions dans le Ladahk : Le Ladakh central, les vallées de la Nubra au Nord, Les plateaux du Rupshu et le Chang Tang à l’Est . Leh est la capitale à 3600m.
La langue : l’Hindi est la langue officielle en Inde mais seule une partie de la population la connaît. La principale est le Ladakhi (langue tibéto birmane) et le ourdou (indo iranienne)
Les peuples du ladakh : Les ladakhis bouddhistes et musulmans sunnites-chiites, les baltis, les dardes bouddhistes (drokpas-Dahanus) et les dardes musulmans.Les changpas, nomades des hauts plateaux : mi ladakhis et mi tibétains.Les nomades vivent de la vente de laine pashmina, le sel marin des grands lacs.Les réfugiés tibétains : ils s’organisent en coopérative artisanale et se situent près de Choklamsar.
Dans la région de Rupshu, un immense plateau, avec deux grands lacs, le lac d’eau douce Tsomoriri et un lac salé Tso Kar, au sud est du Ladakh. La population est essentiellement nomade, ceux sont les seuls habitants du Rupshu. Ils se déplacent toute l’année à la recherche de pâturage pour leurs troupeaux, hormis les mois d’hiver où ils retournent dans leur village sur le plateau. Korzok, au bord du lac Tso Moriri, est l’un de ces villages, très peu peuplé pendant l’année, il reprend vie l’hiver. Les ressources des nomades sont les yaks et les chèvres.
Les Yaks fournissent le beurre que l’on boit dans le thé, leurs poils et leurs peaux servent à faire tente, couvertures.
Les chèvres sont toutes petites, elles fournissent le pashmina, une laine de grande qualité qui est devenue l’une des ressources principales des nomades.
La vie sous la tente. Véritable lieu de vie, la tente, tantôt blanche, tantôt marron, permet de reconnaître les nomades tibétains des autres. Tous pourtant, attachent la même importance a cet abri du vent, ce lieu que l’on transforme en « maison » et qui voit naître et mourir.Sous la tente, on assiste ou participe à la fabrication du beurre de yak, à la préparation du thé et aux repas.


Dates des voyages 2017 

  • du 28 juillet au 12 août 2017

Prix par personne :

  • 2650 €uros + taxes d'aéroport 393 euros (sous réserve de modification)

Minimum de participants requis : 5 pers.


Ce prix comprend :

  • Le vol Paris/New Delhi/Paris sur la compagnie KLM (vol sous réserve de modification)
  • Vol domestique New Delhi-Leh-New Delhi
  • Tous les transferts
  • Les trajets en 4x4
  • Le logement en guest house avec petit dej et hôtel à Delhi
  • Tous les repas et pack lunch + eau minérale
  • Les prestation de camp (équipe cuisiniers et helpers),
  • le portage et le materiel collectif et individuel
  • l'accompagnateur Partirseul.com


Ce prix ne comprend pas

  • Les frais de visa
  • L’assurance rapatriement, assistance voyage et annulation
  • Les boissons (hors eaux minérales durant les repas), pourboires et dépenses personnelles
  • A Delhi : les visites pendant le temps libre

INFORMATIONS PRATIQUES :


Formalités et santé
Passeport ayant une validité supérieure à 6 mois après le retour + visa de tourisme obligatoire.
Il n’y a aucun vaccin obligatoire pour le Ladakh mais une mise à jour des vaccinations est recommandée.
Langue
L’Hindi est la langue officielle en Inde mais seule une partie de la population la connaît. La principale est le Ladakhi (langue tibéto birmane) et le ourdou (indo iranienne).
Monnaie
La roupie indienne, 1€ = 58 roupies.
Décalage horaire
+3h30 en été, +4h30 en hiver. Lorsqu’il est midi en France il est 15h30 en été et 16h30 en hiver en Inde

Gastronomie
La nourriture traditionnelle du Ladakh est similaire à celle du Tibet : des momo (ravioli tibétain), de la Tsampa (farine d'orge grillée), des chowmeins (plat à base de pâtes), de la thukpa (soupe)… C’est une nourriture très riche conçue pour permettre aux hommes de résister à un climat rude, cependant elle est peu variée. Les plats sont généralement végétariens car la viande est difficile à conserver. Les galettes chapatis remplacent le pain.

Climat
Les journées sont généralement belles et sèches avec des passages nuageux l’après-midi. Il fait régulièrement chaud en journée (jusqu’à 30°C) mais les nuits sont froides e les températures descendent facilement en-dessous de 0°C. Possibilité de pluies violentes à caractère orageux. Le grand Himalaya protège le Ladakh des pluies, il n’y a donc pas de mousson en été.



Programme du voyage:
Jour 1 : Paris / New Delhi
Départ de Paris sur vol de la KLM ou Air France qui décollera le matin. Arrivée à Delhi vers tard le soir. Dîner à bord. Transfert à h'ôtel et nuit à Delhi
Jour 2 : New Delhi
Petit déjeuner - Transfert très tôt le matin pour l’aéroport domestique pour prendre vol de Leh qui décollera à 9H10. Arrivée Leh (3500m) au petit matin vers 10h30- Transfert Aéroport Hôtel. Journée d’acclimatation à Leh indispensable- repos et visite dans le centre de Leh l’après midi. Nuit en Guest House à Leh
Jour 3 : L'Indus
Découverte de la haute vallée de l’Indus et des grands monastères qui la jalonnent, hauts lieux de l’histoire et du paysage ladakhi : Thiksey, monastère du 15ème siècle appartenant aux gelupas « Bônnets jaune » (ordre du DalaÎ lama) est bâti sur une colline, miniature du Potala . On peut aussi y admirer le magnifique Bouddha Maitreya, le bouddha du futur. Puis le Monastère d’Hémis a une quarantaine de kilomètres de Leh, c’est le monastère le plus riche du Ladakh, 500 moines résident dans ses murs.Il est consacré à Padmasambhava, le précieux maître, initiateur du bouddhisme dans la zone himalayenne. Fondé en 1630, il renferme, outre des peintures murales, une très belle collection de thankas anciens et les stupas d’argent des fondateurs. Un superbe musée à ouvert ses portes en 2008.A stok, le palace, sur la route du retour. Nuit en Guest House à Leh et dîner.
Jour 4 : Likir et début de la randonnée de Likir 3550m à Yangtang(3600m) :+300/-200 :
Départ en direction Likir en voiture où se trouve un des plus grands monastères Geluppas « bonnets jaune » du Ladakh. Ce monastère est réputé pour son bouddha géant de 21m. Nous faisons route vers le point de départ de la marche.
Début de la randonnée pour 4 heures de marche sur les hauts plateaux . Deux petits cols (3650m et 3750m) nous mènent au village de Yangtang (3600m). C’est un village perché avec un point de vue sur toute la vallée, isolé et ancien, il est très tranquille. On peut s’y balader et croiser les ânes et les chèvres. Voyager à pied facilite les rencontres…moines, paysans,….On entre dans une maison, on prend le thé, on mange, l’accueil est au rendez-vous, toujours et avec le sourire. Nuit en camp au camping qui surplombe la vallée. Concernant la marche, il y a toujours moyen de rejoindre le camp en voiture pour ceux qui ne se sentent pas de le faire…
Jour 5 : Yangtang (3600m) à Himis Shukpachen(3550m) :+250/-300 :
Continuation de la randonnée pour 3h00 Marche de Yangtang à Himis Shukpachen passage d’un petit col. Nous descendons doucement sur le très joli village de Himis. C’est un village tout en longueur, un large ruisseau le parcours, accessible par une route de terre, seul le bus journalier dessert ce village et bien sûr nos 4x4. Nous rendrons visite à Diskit qui nous offrira le thé, le tchang (la bière d’orge) et la Tsampa (la farine d’orge). Une petite visite du village pour ceux qui ne feront pas la sieste. Nuit en camp dans la propriété de Diskit.
Jour 6 : Himis Shukpachen(3550m) à Tingsogang(3500m) :+200/-250 :
3h30 de marche de Himis Shukpachen au village de Tingsogang. Passage par une très belle montée, belle par le paysage qu’elle permet de découvrir! Après le col, une longue descente facile nous permet de rejoinder le village de Tingsogang, c’est un riche village aux belles maisons et aux nombreuses cultures, un monastère surplombe le village…à visiter pour les courageux – Nuit en camp.
Jour 7: Tingsogang(3500m) à Balika (3800m) :+250/-500 :
3h30 de marche. Le dernier petit col de notre trek, une large descente dans un paysage encore bien different nous ramène dans la vallée de l’Indus et nous retrouvons nos chauffeurs! Route en 4x4 pour AlchiVisite de Alchi : un monastère d’exception fondé au 11ème siècle par le grand traducteur Ringchen Zangpo à son retour d’Inde. Les fresques peintes sur ces murs sont de premières importances et leur état est remarquable pour leur âge. Nuit en Guest House à Leh
Jour 8 : Départ en voiture route vers le Lac Tsomoriri
Le Lac qui s’étend sur le haut plateau du Rupshu (plus de 4600m d’alt.).Le lac, avec ses 28 km de long pour 8 km de large, est entouré de montagnes arides qui s’adossent à des sommets enneigés, et offre un autre échantillon des paysages d’exception du Ladakh.Marche tranquille autour du lac....et pour les courageux baignade possible à 10°... Un tea time au village de Korzok et on se rend à notre camp. Nuit en camp avec vue sur lac.
Jour 9 : Le lac Tsokar, lac Tsomoriri
Tôt le matin, route vers le lac lac Tsokar ou lac blanc (lac de sel). La région abrite une population nomade qui élève des troupeaux de chèvres, celle qui fournissent la célèbre laine pashminas. L’autre attrait est l’abondance de la faune : chevaux sauvages (Kiang), marmottes. Marche et visite du village et du monastère près du lac Tsokar;
On repart vers la vallée de Puga où une source d’eau chaude jaillit !On ne risque pas de se baigner... Puis Direction le Rupshu et le camp de Spangchen Do, un camp nomade, où les familles vivent dans de vaste tente. Retour des chèvres et des yacks le soir, les femmes travaillent la laine, le temps d’une immersion dans un autre monde.
Goûter le thé au beurre et la Tsampa. Nuit au camp situé près du camp nomade.
Jour 10: Leh
Retour à Leh via le col Taglangla (2ème col le plus haut du monde 5400m).. Paysages extraordinaires, montagnes aux couleurs pastel. On y arrive en milieu d’après midi...possibilité de faire un tour au centre de Leh. Nuit en guest house à Leh.
Jour 11: La vallée de la Nubra
Après le petit-déjeuner, route vers la vallée de la Nubra. Cette région n’est ouverte aux touristes que depuis quelques années. La beauté de cette vallée coupe le souffle, les villages sont implantés dans des verdoyantes oasis de végétation qui naissent après la fonte des neiges, on se sent sur les marches de l’Asie centrale dès qu’on a franchit le col. Cette vallée est à la frontière avec le Pakistan. On fait un tour sur les dunes avec les chameaux de Bactriane. Nuit en hôtel à Hunder.
Jour 12 : Marche sur Diskit, Sumur- Leh
Visite du Monastère de Diskit , le plus ancien de la vallée où vivent une centaine de moines et route pour Sumur. Visite du Monastère de Sumur Marche dans la montagne au lac intérieur....Puis route pour rentrer. Nuit en guest house à Sumur
Jour 13 : Leh -
Retour sur Leh , déjeuner et après midi libre pour le shopping. Ca sera l'occcasion de rapporter de nombreux souvenirs. Puis montée au Shanti Stupa pour le coucher du soleil. Nuit en guest house à Leh
Jour 14 : - New Delhi
Départ Leh-Delhi-arrivée Delhi le matin Arrivée en début d'après midi à Delhi. Transfert Hôtel et après midi de repos et de détente. Nuit à l'hôtel à Delhi.
Jour 15 : New Delhi et visites
Petit déjeuner, puis visite en bus: Qutub Minar, Jama Masjid la plus grande mosquée d’Inde, le temple Sikh…programme au choix. Dîner, puis transfert à l’aéroport international Delhi, pour le vol de la KLM ou Air France qui décollera dans la nuit.
Jour 16 : New Delhi / Paris
Vol de nuit. Arrivée à Paris le matin en heure locale.

Informations pratiques:
Ce voyage est proposé avec la présence d’un guide français ou accompagné d’un guide local francophone qui connaîsssent parfaitement bien le pays. Le niveau de marche ne demande pas un entraînement particulier, juste une bonne condition de santé. Les prestations sont choisies avec la plus grande attention, et les nuit camps sont organisées en tente de 2 personnes, les tentes sont fournies avec matelas.
Tout un staff de cuisiniers et de helpers suivront les camps.
Pour la partie trek, il faut prévoir un équipement : sac de couchage, chaussures de marche et sac à dos pour la journée (une liste plus détaillée pourra être fournie)
Les déplacements sont effectués en 4x4, les transferts en mini bus.


Si vous souhaitez vous inscrire ou payer en ligne, choisissez un des boutons ci-dessous :